Cet article date de plus de sept ans.

"Je n'ai pas le culte des sauveurs", lance Fillon à Sarkozy

Lors d'un discours devant ses partisans à Domont, dans le Val-d'Oise, François Fillon est aussi revenu sur le retour de Nicolas Sarkozy. "Je n'ai pas le culte des sauveurs", a-t-il lancé estimant "que tout le monde peut battre Hollande".
Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (François Fillon "n'a pas le culte des sauveurs" © MAXPPP)

Après Alain Juppé, qui s'est exprimé ce dimanche matin, François Fillon a lui aussi commenté le retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scène politique. "Je n'ai pas le culte des sauveurs ", explique l'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy alors que l'ancien président de la République doit s'exprimer ce dimanche soir dans le JT de 20 heures de France 2.

"Aujourd'hui, explique François Fillon, la question n'est pas de savoir qui peut battre François Hollande. A priori tout le monde ."

"Je n'ai pas le culte des sauveurs" (François Fillon)
écouter

Selon François Fillon, qui fait partie du triumvirat qui dirige actuellement l'UMP (avec Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin), pas question de prendre position pour l'élection du président de l'UMP au mois de novembre. "Je ne donne aucune instruction ", détaille François Fillon. Ensuite, il agira "en homme libre" réaffirmant qu'il entendait préparer "un projet pour la France " en préparation de la primaire de 2016 à laquelle il est candidat.

Plus tôt dans la matinée, Alain Juppé avait également commenté le retour de Nicolas Sarkozy. "Le match pour 2017 a commencé, je vais aller jusqu'au bout ", a expliqué le candidat déclaré à la primaire. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.