Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Le festival d'Avignon menacé par la grève des intermittents

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
VERONIQUE GAGLIONE, CHRISTELLE CHABAUD - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les deux spectacles d'ouverture sont d'ores et déjà annulés. Reste à savoir si le mouvement est ponctuel ou s'il va entraver la tenue du reste du festival.

Le mauvais temps et la grève : le premier festival d'Avignon dirigé par Olivier Py débute vendredi 4 juillet sous de mauvais auspices. D'ores et déjà, les deux spectacles d'ouverture sont annulés, en raison de la mobilisation de soutien aux intermittents du spectacle.

Lors d'une assemblée générale, une majorité de salariés ont voté jeudi soir pour la grève appelée par la CGT Spectacle. Le syndicat est le fer de lance de la protestation contre la nouvelle convention d'assurance-chômage durcissant les conditions d'indemnisation des intermittents.

L'annulation de ces deux premières pièces pourrait faire perdre 30 000 euros au festival. Reste à savoir s'il ne s'agit que d'un mouvement ponctuel ou s'il va se poursuivre. Pour l'heure, selon Olivier Py, les quatre spectacles programmés samedi restent à l'affiche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intermittents

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.