Henri Guaino candidat "pour plus de gaullisme à l'UMP"

Le député des Yvelines et ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy a annoncé sa candidature à la présidence de l'UMP, lundi 3 septembre. Ses raisons ? Selon lui, le futur de l'UMP ne peut se jouer autour d'un duel entre Jean-François Copé et François Fillon.

Francetv info

SUCCESSION A L'UMP - Henri Guaino, député des Yvelines et ancien conseiller spécial de Nicolas Sarkozy, a annoncé sa candidature à la présidence de l'UMP, lundi 3 septembre. Ses raisons ? Selon lui, le futur de l'UMP ne peut se jouer autour d'un duel entre Jean-François Copé et François Fillon.

"Comment peut-on dire être dans un système démocratique s’il n’y a que deux candidats dans une élection ?" s'insurge l'ancienne plume de Nicolas Sarkozy. Invité lundi soir sur France 3, Henri Guaino a une nouvelle fois clamé son besoin de troisième voie : "Je ne retrouve pas mon gaullisme dans ce qui m'est présenté aujourd'hui (…). Je me présente pour qu'il y ait plus de gaullisme à l'UMP."

Deux anciens ministres de Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciuko-Morizet et Bruno Le Maire, ont également fait acte de candidature mais ont reconnu des difficultés pour réunir avant la date limite du 18 septembre les près de 8 000 parrainages nécessaires.

Henri Guaino était l\'invité de Soir 3, lundi 3 septembre 2012.
Henri Guaino était l'invité de Soir 3, lundi 3 septembre 2012. (FRANCE 3 / FTVI)