Cet article date de plus de six ans.

Quel avenir pour Thomas Thévenoud à l'Assemblée nationale ?

Exclu du gouvernement, le député de Sâone-et-Loire pourrait recevoir un accueil glacial de ses collègues s'il revenait sur les bancs de l'hémicycle.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le député socialiste Thomas Thévenoud participe à un débat sur les taxis et les VTC, le 10 juillet 2014, à l'Assemblée nationale, à Paris. (  MAXPPP)

Après son départ du gouvernement, va-t-il devoir abandonner son siège de parlementaire ? L'ancien secrétaire d'Etat au Commerce extérieur Thomas Thévenoud, démis de ses fonctions après s'être soustrait au fisc, redevient simple député de Sâone-et-Loire. Il affirme, vendredi 5 septembre, vouloir "mener [sa] mission à son terme" à l'Assemblée nationale, où certains de ses collègues appellent à sa démission. Francetv info se penche sur les différents scénarios possibles.

Il retrouve son siège de député

Jugé très prometteur par la plupart de ses collègues, Thomas Thévenoud peut prétendre à regagner son siège au Palais Bourbon, dès le 4 octobre. Une loi de 2008 permet, en effet, aux ministres et secrétaires d'Etat qui perdent leur portefeuille de retrouver leur siège de député dans un délai d'un mois après leur départ du gouvernement.

"J'ai été élu pour cinq ans et je souhaite mener ma mission jusqu'à son terme, prévient Thomas Thévenoud dans Le Journal de Sâone-et-LoireEn 2017, ce sont mes électeurs qui me jugeront en toute connaissance de cause."

Il reste parlementaire mais avec des sanctions

S'il revient à l'Assemblée, Thomas Thévenoud sera-t-il bien accueilli par sa famille politique ? Retrouvera-t-il sa fonction de porte-parole du groupe PS ? Pour son collègue Christophe Castaner, un retour de l'élu bourguignon ne pourrait pas se faire dans les conditions antérieures à cette affaire.

"Nous nous baserons sur la matérialité des faits" pour décider de son éventuel retour sur les bancs socialistes, affirme un proche du président du groupe PS, Bruno Le Roux, au Figaro (article payant). Et le quotidien d'estimer qu'il est "fort peu probable que Thévenoud retrouve sa place au sein de la commission des finances".

Il démissionne de l'Assemblée nationale

Si Thomas Thévenoud "revenait sur les bancs du Palais Bourbon, il donnerait un sentiment d'immunité qui serait mal perçu par nos concitoyens", a estimé, vendredi, Philippe Baumel, lui aussi député PS de Saône-et-Loire. Ce dernier lui a plutôt conseillé de "prendre de la distance pour se blanchir et apporter des preuves".

"J'espère qu'il sera exclu du groupe et qu'il démissionnera de son mandat", a confié un jeune député socialiste à l'AFP. "Ne pas payer ses impôts quand on est député, c'est inadmissible", estime-t-il, "écoeuré et en colère" contre son ancien collègue "donneur de leçons".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.