Rentrée scolaire : "87% des contractuels recrutés" avaient déjà "une expérience de l'enseignement", affirme Pap Ndiaye

Deux semaines après la rentrée scolaire, le ministre de l'Éducation nationale assure que les 4 500 nouveaux enseignants contractuels auront droit à plusieurs formations au cours de l'année.

Article rédigé par
France Bleu Hérault - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Éducation nationale Pap Ndiaye devant l'Élysée, mercredi 14 septembre. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le ministre de l'Éducation nationale Pap Ndiaye se veut rassurant, vendredi 16 septembre sur France Bleu Hérault : "87%" des 4 500 enseignants contractuels recrutés pour cette rentrée scolaire avaient déjà "une expérience dans l'enseignement."

Des formations tout le long de l'année

"On ne les lâche pas dans le grand bain comme ça", réagit le ministre. "La grande majorité des enseignants contractuels recrutés enseignaient déjà l'année dernière", ajoute-t-il, évoquant "une expérience parfois longue de plusieurs années dans l'enseignement". Pap Ndiaye assure également que "le petit nombre de nouveaux contractuels" vont être "suivis tout au long de l'année avec des formations supplémentaires, nous allons les suivre".

"Nous avons embauché environ 4 500 contractuels nouveaux" pour cette rentrée scolaire, avait annoncé le lundi 12 septembre le ministre de l'Education nationale Pap Ndiaye sur franceinfo. Avant la rentrée, la présidente du syndicat d'enseignants du second degré Snes-FSU, Sophie Vénétitay, s'était inquiété sur franceinfo d'une formation expéditive de ces contractuels recrutés : "Enseigner, c'est un métier qui s'apprend, on ne peut pas se former deux jours avant la rentrée ou entre deux cours."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Elisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.