Réforme de l'assurance-chômage : les pistes du gouvernement

Publié Mis à jour
Réforme de l'assurance-chômage : les pistes du gouvernement
France 2
Article rédigé par
G.de Florival, C.de la Guérivière, D.Bonnet, A.Bouville, S.Ripaud - France 2
France Télévisions

Le gouvernement souhaite modifier les modalités d'indemnisation des demandeurs d'emploi. Il pourrait, par exemple, les moduler en fonction du dynamisme du marché du travail, et songerait même à prendre en compte les situations locales.

Au menu de la rentrée parlementaire, il y a la réforme de l'assurance-chômage. Quels contours celle-ci pourrait-elle prendre ? Plusieurs pistes sont à l'étude au sein du gouvernement. La première : moduler les règles de l'assurance-chômage en fonction du dynamisme du marché du travail. En clair, les conditions d'indemnisation seraient plus strictes quand le chômage est faible, et plus généreuses lorsque les demandeurs d'emploi sont nombreux.

Objectif début 2023 pour l'entrée en vigueur

Deux critères pourraient donc être modulés : la durée de travail nécessaire pour avoir droit au chômage, ou celle de l'indemnisation elle-même. Les allocations pourraient aussi être différentes selon les territoires, plus ou moins élevées en fonction du taux de chômage de chaque bassin d'emplois. Rien n'est tranché pour l'instant, mais les syndicats sont contre ces diverses propositions. Après la période de concertation avec les partenaires sociaux, Emmanuel Macron a fixé comme objectif début 2023 pour l'entrée en vigueur de la réforme.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.