Nouveau gouvernement : Pap Ndiaye, une nomination inattendue à l’Éducation nationale

Publié Mis à jour
Nouveau gouvernement : Pap Ndiaye, une nomination inattendue à l’Éducation nationale
France 2
Article rédigé par
V. Lerouge, C. Guyon, T. Petit, M. Barrois, S. Gravelaine - France 2
France Télévisions

C’est l’une des nominations surprises de la nouvelle équipe gouvernementale : Pap Ndiaye est le nouveau ministre de l'Éducation nationale et de la jeunesse nommé vendredi 20 mai. Portrait d'un historien sensible aux questions d’identité et d’immigration. Il prend la suite de Jean-Michel Blanquer.

Il prend la tête du plus grand ministère de l’État. À 56 ans, Pap Ndiaye succède à Jean-Michel Blanquer à l’éducation et à Sarah El Haïry à la jeunesse. "Je suis peut-être un symbole, celui de la méritocratie, mais peut-être aussi celui de la diversité. Je n’en tire nulle fierté, mais plutôt le sens du devoir et des responsabilités", affirme Pap Ndiaye. Il était jusqu’alors directeur du Musée de l’histoire de l’immigration à Paris.  

"C’est un pédagogue"  

Né de père sénégalais et de mère française, il est diplômé de l’École normale supérieure, agrégé d’histoire et professeur à Sciences Po. En 2005, il co-fonde le Conseil représentatif des associations noires de France (Cran). "C’est un pédagogue et nous avons besoin de gens comme lui", estime Louis-Georges Tin, ancien président de ce conseil. Mais Pap Ndiaye a parfois eu des propos polémiques, comme en 2020 sur la police française. Son profil tranche avec celui de son prédécesseur. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.