Législatives 2022 : trois ministres en difficulté à l'issue du premier tour

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : trois ministres en difficulté à l'issue du premier tour
FRANCE 2
Article rédigé par
J. Bigard, T. Maillet, S. Pichavant, L. Lagabbe, N. Jauson, France O - France 2
France Télévisions

Quinze ministres, dont Élisabeth Borne, se sont engagés dans la bataille des élections législatives. Aucun d'entre eux n'a été éliminé à l'issue du premier tour, dimanche 12 juin, mais trois sont en difficulté. 

Ils jouent bien plus encore que l'élection. Quinze ministres candidats aux élections législatives risquent leur poste en cas de défaite. Pour sept d'entre eux, le premier tour du dimanche 12 juin fut un succès. Certains sont arrivés largement en tête, comme la Première ministre Élisabeth Borne ou encore le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin. 

Amélie de Montchalin devancée de sept points


En revanche, trois d'entre eux sont en danger, comme Stanislas Guerini, ministre de la Fonction publique, Clément Beaune, ministre de l'Europe ou encore Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique. Cette dernière, qui est repartie en campagne lundi 13 juin, est devancée de sept points par un candidat Nupes. Enfin, cinq autres ministres sont en ballotage favorable ou incertain. C'est le cas de la secrétaire d'État chargée de la Mer, Justine Benin, en Guadeloupe, où trois quarts des électeurs se sont abstenus.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.