La ministre Caroline Cayeux démissionne car sa déclaration de patrimoine a été jugée "sous-évaluée"

Son portefeuille aux Collectivités territoriales est repris par sa collègue chargée de la Ruralité, Dominique Faure.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La ministre des Collectivités, Caroline Cayeux, au palais de l'Elysée à Paris, le 12 octobre 2022. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Emmanuel Macron a mis fin, "sur sa demande", aux fonctions de la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Caroline Cayeux, annonce l'Elysée lundi 28 novembre. Son portefeuille est repris par sa collègue chargée de la Ruralité, Dominique Faure.

Cette dernière devient "ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et auprès du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée de la Ruralité".

"Suite à ma déclaration de patrimoine, la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique [HATVP] m'a indiqué qu'elle l'estimait sous-évaluée", explique Caroline Cayeux dans un communiqué publié sur Twitter, lundi.

Polémique autour du mariage pour tous

"J'ai donc bien évidemment tenu compte de ses observations et me suis alignée sur ses évaluations dans un courrier en date du 21 novembre." "En dépit de cela, la Haute Autorité persiste à mettre en doute ma sincérité, ajoute-t-elle. Dans ce contexte, il m'a semblé préférable de démissionner afin de ne pas gêner l'action du gouvernement."

Des membres de la majorité avaient signé une tribune mettant en cause le maintien de Caroline Cayeux au sein du gouvernement, mi-juillet, après une polémique sur son opposition passée au mariage pour tous. Interrogée à ce sujet sur Public Sénat, la ministre s'était défendue en assurant avoir "beaucoup d'amis parmi tous ces gens-là".

Elle s'était excusée quelques heures plus tard sur Twitter, reconnaissant que ses "propos (avaient) blessé". "Je les regrette profondément, ils étaient naturellement inappropriés", avait-elle ajouté. Malgré cette controverse, Caroline Cayeux était restée en poste.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Elisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.