Cet article date de plus d'un an.

Gouvernement : "L'écologie doit se faire sans diviser les Français", déclare Amélie de Montchalin

Publié Mis à jour
Gouvernement : "L'écologie doit se faire sans diviser les Français", déclare Amélie de Montchalin
Gouvernement : "L'écologie doit se faire sans diviser les Français", déclare Amélie de Montchalin Gouvernement : "L'écologie doit se faire sans diviser les Français", déclare Amélie de Montchalin (FRANCE 2)
Article rédigé par France 2 - J. Wittenberg
France Télévisions

Amélie de Montchalin, ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, était l'invitée des "4 Vérités" vendredi 3 juin.

Transition écologique, Cohésion des territoires, mais pas seulement. Les décrets d'attribution, qui sont parus hier, jeudi 2 juin, au Journal officiel lui attribuent les Transports, le Logement, la Biodiversité, la Ruralité, la Ville. Sur le plateau des "4 Vérités", vendredi 3 juin, la ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Amélie de Montchalin, est donc revenue sur son portefeuille "élargi". "Je n'ai pas le don d'ubiquité", a tout d'abord reconnu la ministre, qui a par la suite souligné que "l'équipe gouvernementale [a vocation à être] complétée après les législatives".

"Mon enjeu, c'est que tous les Français, voient un vivre mieux"

Amélie de Montchalin a cependant tenu à défendre ce regroupement, affirmant que "ce qui est certain, c'est que ce ministère a une cohérence". "Nos emplois, les logements, le transport, ça marche ensemble dans notre vie quotidienne", a-t-elle mis en avant. Quid de sa légitimité au ministère de l'Écologie ? "Si je suis dans ce ministère, c'est que j'ai une conviction qui s'est forgée au moment où j'étais ministre des Affaires européennes. Pendant neuf mois, [...] j'ai bâti l'unanimité en Europe pour que les 27 pays de l'UE s'alignent sur notre objectif, c'est-à-dire d'être neutre en carbone [...] pour 2050", a expliqué celle qui croit que "l'écologie doit se faire sans diviser les Français". "Mon enjeu aujourd'hui, c'est que tous les Français, dans tous les territoires, voient un vivre mieux", a-t-elle expliqué.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.