Gouvernement d'Elisabeth Borne : un seul remaniement gouvernemental annoncé en début de semaine prochaine

Selon les informations de franceinfo, ce remaniement ne se fera qu'en une seule fois alors que des sources gouvernementales évoquaient jusqu'à présent deux annonces différentes.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les membres du gouvernement d'Elisabeth Borne participent à une réunion de travail, à l'hôtel Matignon à Paris, le 21 juin 2022. (CHRISTOPHE PETIT TESSON / AFP)

Le remaniement gouvernemental est prévu en début de semaine prochaine, deux semaines après le second tour des élections législatives, a appris vendredi 1er juillet franceinfo de sources concordantes. Il interviendra potentiellement dès lundi et sera suivi d'un conseil des ministres dans la foulée, près de trois semaines après le dernier présidé par Emmanuel Macron.

Après sa longue tournée à l'étranger, Emmanuel Macron reçoit sa Première ministre Elisabeth Borne, depuis 18 heures vendredi soir à l'Elysée pour préparer la feuille de route du prochain gouvernement. Elle qui a consulté tous les chefs de groupes parlementaires cette semaine à Matignon doit lui proposer des noms pour entrer dans sa future équipe.

Un remaniement en une seule fois

Selon les informations de franceinfo, ce remaniement ne se fera qu'en une seule fois alors que des sources gouvernementales évoquaient jusqu'à présent deux annonces différentes, d'abord pour remplacer les ministres battus aux législatives – Brigitte Bourguignon à la Santé, Amélie de Montchalin à la Transition écologique, Justine Bénin à la Mer – puis pour compléter le gouvernement. Emmanuel Macron et Elisabeth Borne cherchent également un ou une successeur à Yaël Braun-Pivet aux Outre-mer, qui vient d'être élue à la présidence de l'Assemblée nationale, et potentiellement au ministre des Solidarités Damien Abad, visé par une enquête pour tentative de viol.

L'exécutif promet encore une fois un gouvernement resséré sur une trentaine de postes au total, alors qu'ils sont déjà 29 aujourd'hui et qu'il manque des portefeuilles au Logement, aux Transports, à l'Industrie, ou Numérique, ou encore à l'Artisanat.

Par ailleurs, le président et sa Première ministre espèrent toujours de nouvelles prises de guerre dans l'opposition. Après le premier conseil des ministres de ce nouveau gouvernement, qui interviendra donc dans la foulée de sa nomination, la Première ministre Elisabeth Borne s'attèlera à sa déclaration de politique générale. Son discours à l'Assemblée nationale est prévu mercredi à 15 heures.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Elisabeth Borne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.