Vers un éclatement du groupe LREM à l'Assemblée nationale ?

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vers un éclatement du groupe LREM à l'Assemblée nationale ?
Article rédigé par
France Télévisions

La majorité présidentielle va-t-elle éclater avec la crise du coronavirus ? Plusieurs dizaines de députés s'apprêteraient à former un nouveau groupe à l'Assemblée nationale. Sophie Gauthier fait le point sur le plateau du 23 heures.

Une vingtaine de marcheurs pourrait rejoindre un nouveau groupe à l'Assemblée. Il serait baptisé "Ecologie, démocratie, solidarité" comme les trois piliers qu'ils souhaitent incarner. On pourrait retrouver parmi eux le député du Val-D'oise Aurélien Taché ou encore Guillaume Chiche élu des Deux-Sèvres qui incarnent l'aile gauche du parti, mais également les proches de Cédric Villani ou de Nicolas Hulot. Selon le manifeste publié dans les Échos, il ne se placerait ni dans la majorité ni dans l'opposition, mais il pourrait faire perdre sa majorité au groupe LREM et fragiliser durablement la politique du gouvernement. Même si le groupe LREM bénéficie du soutien du Modem et du groupe Agir.

Période compliquée pour l'exécutif

Certains députés dissidents veulent aller très vite et pourraient l'annoncer dès la semaine prochaine. Un nouveau tournant pour Macron ? "Pas sûr que ce soit le bon timing alors que le gouvernement veut envoyer un message d'unité nationale et que l'agenda national post-Covid s'annonce chargé, explique Sophie Gauthier. Ce serait un revers de plus pour la majorité qui a déjà perdu 18 députés depuis le début du quinquennat, entre les départs volontaires et les exclusions". Côté majorité, on invite à la prudence, demande le président du groupe LREM, Gilles Legendre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.