Politique : Muriel Pénicaud dans la tourmente

Depuis son refus d'allonger le congé de deuil, la ministre du Travail Muriel Pénicaud est dans la tourmente. Une faute selon Emmanuel Macron lui-même.

France 3

Mardi 4 février, Édouard Philippe est venu avec sa ministre Muriel Pénicaud devant les députés de la République en marche pour tenter d'éteindre l'incendie engendré par le refus initial d'allonger la durée du congé de deuil. "Cette réunion n'est pas encore tout à fait terminée. Les plus remontés contre Muriel Pénicaud sont les députés de la majorité qui, la semaine dernière, ont voté en suivant les consignes de la ministre du Travail, et donc contre ce texte", explique le journaliste Thierry Curtet en duplex de l'Assemblée nationale.

Le Premier ministre assume

Ils ont le sentiment de s'être fait piéger. "Ils ne mâchent pas leurs mots ce matin en expliquant que c'est une faute politique. Le gouvernement allume les contre-feux. Le Premier ministre vient déclarer qu'il assumait ce vote. Le président de la République a également fait savoir qu'il soutenait Muriel Pénicaud. Ils lui ont demandé de répondre aux questions de l'opposition dans l'hémicycle dans l'après-midi qui ne manqueront pas. Ils ont également fait savoir que le cabinet de Muriel Pénicaud allait recevoir les associations de parents", poursuit le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le 25 novembre 2019 à l\'Hôtel de Matignon.
La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, le 25 novembre 2019 à l'Hôtel de Matignon. (MARIE MAGNIN / HANS LUCAS / AFP)