Loyers HLM : vers un retard de la baisse ?

Les députés de la majorité proposent que la baisse des loyers HLM s'étale sur deux ou trois ans, à la condition que les bailleurs sociaux se réorganisent d'ici à 2020. Pour l'instant, la réponse est non.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Une baisse des loyers des HLM finalement moins rapide que prévu : c'est ce que proposent des députés pour résoudre le bras de fer entre les organismes HLM et le gouvernement. La baisse demandée des loyers de 1,4 milliard d'euros ne serait plus effective dès 2018, mais étalée sur deux ou trois ans. En échange de cet étalement, le gouvernement demanderait des efforts supplémentaires aux HLM, comme une meilleure organisation et des regroupements. Passer par exemple de 800 organismes dans toute la France à seulement 500.

"Un moratoire sur la baisse des APL"

Les bailleurs sociaux sont toujours aussi remontés contre cette réforme. "Cette proposition ne peut pas constituer un compromis", affirme Marianne Louis, secrétaire générale de l'Union sociale pour l'habitat, qui demande "un moratoire sur la baisse des APL". De nombreux organismes HLM ont déjà annoncé une suspension des rénovations et des nouvelles constructions, conséquences selon eux de la future baisse de leurs ressources.

Le JT
Les autres sujets du JT
755 organismes HLM gèrent 4,3 millions de logements sociaux (chiffres 2016)
755 organismes HLM gèrent 4,3 millions de logements sociaux (chiffres 2016) (PHILIPPE HUGUEN / AFP)