Loi immigration : le gouvernement cède-t-il à la pression ?

Le ministre de l'Intérieur a annulé l'une de ses mesures, face à certaines divergences au sein du groupe La République En Marche (LREM).

FRANCE 2

Le gouvernement recule sur sa future loi immigration. Face aux inquiétudes qui s'expriment de plus en plus au sein de la majorité sur le traitement des migrants, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a renoncé à l'une des mesures de cette loi. Elle consistait à renvoyer des demandeurs d'asile dans les pays par lesquels ils ont transité. "Les centres de rétention deviennent des centres de détention et sont indignes de notre République", a alors clamé la députée LREM Sonia Krimi. Applaudie par le groupe de La France Insoumise, elle laisse le gouvernement stupéfait.

Annulation du pays tiers sûr

Face aux divergences au sein du groupe LREM, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a alors cédé un premier recul : le pays tiers sûr. À l'Assemblée nationale, l'opposition y voit un signal envoyé à l'aile gauche de la majorité. Le projet de loi sur l'immigration promet encore d'âpres négociations au sein de la majorité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des migrants ivoiriens rapatriés de Libye à l\'aéroport d\'Abidjian, en Côte d\'Ivoire, le 20 novembre 2017.
Des migrants ivoiriens rapatriés de Libye à l'aéroport d'Abidjian, en Côte d'Ivoire, le 20 novembre 2017. (ISSOUF SANOGO / AFP)