La France durcit le ton face à l'antisémitisme

Emmanuel Macron a annoncé mercredi 20 février lors du dîner du Crif la mise en place de mesures pour lutter contre la haine anti-juive, notamment sur internet.

France 2

Lutter contre la haine envers les juifs et poser des actes forts, Emmanuel Macron veut tracer de nouvelles lignes rouges, car, pour lui, le temps des mots est révolu. "Le temps est donc venu des actes tranchants, concrets", a déclaré le chef de l'État lors d'un discours prononcé mercredi 20 février au dîner du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Le président de la République a annoncé que la France adopterait une nouvelle définition de l'antisémitisme élargie à l'antisionisme sans changer le Code pénal. "L'antisionisme est une des formes modernes de l'antisémitisme", a-t-il ainsi affirmé. 

Les propos antisémites sur le web punis 

Dès le moi de mai, une proposition de loi sera déposée pour freiner les propos racistes et antisémites sur internet. "La honte sur ces sujets d'urgence doit changer de camp", a ajouté Emmanuel Macron. Le chef de l'État a également annoncé la conduite d'un audit de tous les établissements touchés par tous les enfants de confession juive. Des annonces bien accueillies par les représentants de la communauté juive. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron prononce un discours à l\'occasion du dîner du Crif, le 20 février 2019 à Paris.
Emmanuel Macron prononce un discours à l'occasion du dîner du Crif, le 20 février 2019 à Paris. (LUDOVIC MARIN / AFP)