Gouvernement : qui pour succéder à Nicolas Hulot ?

Pour remplacer Nicolas Hulot au poste de ministre de la Transition écologique, des noms commencent à émerger plus ou moins spontanément. Le suspense pourrait prendre fin jeudi 30 août.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ministre de l'Écologie est un poste à haut risque auquel ils sont nombreux à s'être succédé. Premier critère pour le candidat idéal : la notoriété. Nicolas Hulot était le ministre le plus populaire du gouvernement. Pas facile de le remplacer. Daniel Cohn-Bendit et Ségolène Royal jouent dans cette catégorie, même si cette dernière écarte pour l'instant cette possibilité. Mais Emmanuel Macron pourrait à nouveau jouer la carte des personnalités de la société civile et du monde de l'environnement. Dans ce cas-là, Pascal Canfin, ancien ministre de François Hollande et actuel patron de l'ONG WWF France, monte en haut de la liste.

Oiseau rare

Une autre possibilité s'ouvre au président : celle de puiser parmi ses fidèles. Les secrétaires d'État Brune Poirson ou Sébastien Lecornu pourraient alors monter en grade, ou encore les écologistes convertis au macronisme, comme la députée Barbara Pompili ou le président de l'Assemblée nationale, François de Rugy. Seul inconvénient de taille : ils sont peu connus du grand public. Enfin, il pourra aussi s'agir d'une personnalité surprise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Hulot lors de sa passation avec Ségolène Royal au Ministère de l\'Ecologie, le 17 mai 2017. 
Nicolas Hulot lors de sa passation avec Ségolène Royal au Ministère de l'Ecologie, le 17 mai 2017.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)