Coupes budgétaires au ministère des Sports : "On peut faire mieux" pour le sport français

Le nageur Yannick Agnel, double médaillé olympique et double champion du monde, dénonce sur franceinfo les réductions de budget évoquées au ministère des Sports.

Le nageur Yannick Agnel dénonce les réductions de budget évoquées au ministère des Sports.
Le nageur Yannick Agnel dénonce les réductions de budget évoquées au ministère des Sports. (YVES FLAMMIN / MAXPPP)

"Je crois que mettre à mal le budget du ministère des Sports, c'est aussi mettre à mal celui de la Santé ou encore de l'Éducation", a réagi vendredi 21 septembre sur franceinfo le nageur Yannick Agnel, double médaillé olympique et double champion du monde. La Fête du sport débute ce week-end dans un contexte de possibles coupes budgétaires pour le ministère des Sports. Le Conseil national olympique et sportif lance d'ailleurs officiellement une pétition pour réclamer plus de moyens pour le sport français.

"On a l'image du président Emmanuel Macron qui bondit de son fauteuil lors de la finale de la Coupe du monde de football et qui renvoie un message tout autre quelques semaines après", a expliqué le nageur, qui est aussi revenu sur le rôle essentiel des éducateurs dans une carrière sportive. "Ils ont nourri mon parcours. Du plus petit au plus haut niveau, les fédérations sont là pour aider les clubs, mais après, il faut voir comment les moyens sont alloués."

"Je pense qu'on peut faire mieux" pour le sport français, a rappelé Yannick Agnel. "Le fonctionnement fédéral, ça marche, mais simplement il ne fonctionne pas au meilleur niveau."