Cet article date de plus d'un an.

Automobile : "Les bonus écologiques sont insuffisants"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Automobile : "Les bonus écologiques sont insuffisants"
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Le journaliste Etienne Lefebvre et l'économiste Christophe Ramaux débattent du nouveau bonus-malus écologique pour les voitures dans le JT du soir de franceinfo mardi 1er octobre.

Le malus écologique va frapper à hauteur de 50 euros les voitures dès lors qu'elles émettent 110 g/km de CO2 contre 117 auparavant. Pour 120 g/km, il faudra payer en plus 260 euros, 1 901 au lieu de 960 pour 140 g/km et 12 500 euros pour plus de 173 g/km de CO2.

"Le risque, c'est que les classes populaires ne soient plus en mesure de changer de voitures. Il y a des bonus, mais ils sont insuffisants", estime Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

"Le malus pour décourager l'achat de SUV"

"Le niveau moyen des émissions de CO2 des véhicules neufs ne diminue plus. Il faut durcir le malus pour décourager l'achat de SUV notamment. Puis, il faut financer ces fameux bonus. Les 700 ou 800 millions d'euros gagnés d'un côté vont être redistribués en prime à la conversion. Plus de trois millions de véhicules en France ont plus de vingt ans et là-dessus je pense que le gouvernement ne met pas assez le paquet", analyse Etienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

"Les primes ne vont qu'aux voitures électriques, que les classes populaires ne peuvent pas acheter. Il faut une écologie populaire, un plan de soutien à la filière industrielle", conclut Christophe Ramaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Gouvernement d'Edouard Philippe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.