Automobile : le malus se durcit pour les véhicules les plus polluants

Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a annoncé lundi 30 septembre l'augmentation du malus pour les automobiles les plus polluantes au 1er janvier 2020 afin de se conformer aux directives européennes.

FRANCE 2

Les voitures les plus polluantes vont être davantage taxées à partir du 1er janvier 2020. Le ministre des Finances, Bruno Le Maire, a annoncé, lundi 30 septembre, une hausse très nette du malus afin de coller aux nouveaux critères européens. Ainsi, le malus sera déclenché à partir de 110 g de CO2/km au lieu de 117 g actuellement. Pour certaines voitures, le malus va plus que doubler, et certains véhicules vont donc entrer dans les catégories taxées.

Plus on pollue, plus on paie

L'augmentation sera en moyenne de 24%, et une citadine comme la Peugeot 208 sera désormais taxée. "Sur ce véhicule, aujourd'hui on paie zéro, en janvier 2020 on paiera 125 euros. Ça ne va pas tellement aider à augmenter les ventes", explique Guillaume Paoli, cofondateur d'Aramis Auto. Et plus le véhicule polluera, plus le malus sera important. Ainsi, au-dessus de 140 g de CO2/km, il faudra payer 1 901 €..

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures roulent sur le péripherique parisien un jour de pollution, en juillet 2018. 
Des voitures roulent sur le péripherique parisien un jour de pollution, en juillet 2018.  (GERARD JULIEN / AFP)