Automobile : un malus écologique plus sévère en 2020

La taxe sur les véhicules polluants va augmenter à partir du 1er janvier 2020 afin de répondre aux nouveaux critères européens. Les explications du journaliste David Boéri sur le plateau de France 3.

FRANCE 3

Le gouvernement va mettre en place un malus écologique plus sévère dans son projet de budget pour 2020.  "C'est tout le barème qui a été revu et durci. D'abord, le seuil de déclenchement est abaissé de 117 à 110 g de CO2 par kilomètre. Le montant de la première tranche de malus est fixé à 50 €. Ensuite, les montants s'envolent sur le reste du barème. Pour 120 g/km, c'est-à-dire pour une berline, le malus passe de 50 à 260 €. Pour un gros SUV ou un 4x4, qui rejette 140 g/km, on passe de 960 à 1901 €. Enfin, tout en haut de l'échelle, pour les voitures sportives ou de luxe, le malus maximum passe à 12 500 €. Ce barème devrait encore évoluer d'ici la fin 2020, avec la mise en place de nouvelles règles européennes de calcul sur les émissions polluantes", explique le journaliste David Boéri sur le plateau du 12/13.  

Hausse de 50% du bonus écologique pour les voitures électriques 

Le gouvernement devrait ainsi gagner beaucoup d'argent. "Bercy chiffre les recettes à 700 millions d'euros pour l'an prochain, mais celles-ci seront surtout utilisées pour financer la prime à la conversion, qui aide les ménages les plus modestes à changer de véhicule, ainsi que le bonus pour les voitures électriques, fixé à 6 000 € par véhicule. Le gouvernement veut augmenter l'enveloppe globale de 50%, car il anticipe une hausse des ventes l'an prochain. Les constructeurs tricolores, eux, regrettent que ce bonus ne s'applique toujours pas aux véhicules hybrides rechargeables. C'est sur ce créneau qu'ils ont le plus de modèles à proposer à leurs clients français", conclut-il.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures sur l\'autoroute A63, en Gironde, près de Bordeaux, le 3 août 2019.
Des voitures sur l'autoroute A63, en Gironde, près de Bordeaux, le 3 août 2019. (MEHDI FEDOUACH / AFP)