Cet article date de plus de deux ans.

Gérard Collomb candidat à la mairie de Lyon : "Je suis quelqu'un de transparent dans mon ministère comme dans ma vie politique"

Le ministre de l'Intérieur s'est confié mardi à France Bleu Paris sur l'annonce de sa candidature à la mairie de Lyon dans deux ans et de son départ programmé du gouvernement. 

Article rédigé par
Avec France Bleu Paris. - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, ci-conte à la sortie d'un conseil des ministres, le 22 août 2018. (BERTRAND GUAY / AFP)

Futur candidat à la mairie de Lyon en 2020, Gérard Collomb envisage de quitter la place Beauvau après les élections européennes de mai 2019. Avant un déplacement mardi 18 septembre dans le quartier des Tarterêts à Corbeil-Essonnes (Essonne), où il doit détaillé les mesures concrètes qui seront mises en place dans le cadre de la Police de sécurité du quotidien, le ministre de l'Intérieur a confié à France Bleu Paris les raisons de cette annonce. "Je suis quelqu'un de transparent dans mon ministère comme dans ma vie politique", a déclaré l'actuel numéro deux du gouvernement. 

Je dis ce que je fais aujourd'hui, ce que je ferai demain et à mon avis c'est comme cela que doit être la vie politique, c'est comme ça que l'on peut aussi retrouver la confiance des Français

Gérard Collomb

à France Bleu Paris

Dans un entretien à L'Express paru mardi matin, Gérard Collomb a annoncé sa candidature aux municipales de 2020 à Lyon, une ville dont il a déjà été maire de 2001 à 2017, et évoqué un départ du gouvernement après les élections européennes de mai 2019. "Je ne serai pas ministre de l'Intérieur jusqu'à l'avant-dernier jour, assure-t-il à l'hebdomadaire. Je pense que les ministres qui veulent être candidats aux municipales de 2020 devraient pouvoir quitter le gouvernement après la bataille des européennes."

Gérard Collomb s'explique sur sa démission programmée, en exclusivité au micro de Valentin Dunate de France Bleu Paris.
--'--
--'--

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.