Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, annonce sa candidature à la mairie de Lyon en 2020

Le ministre pourrait quitter le gouvernement l'an prochain, après les élections européennes, explique-t-il dans "L'Express".

Le ministre de l\'Intérieur, Gérard Collomb, à l\'Elysée, le 10 septembre 2018 à Paris.
Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, à l'Elysée, le 10 septembre 2018 à Paris. (MUSTAFA YALCIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Gérard Collomb veut revenir à la mairie de Lyon. Après avoir dirigé la ville pendant seize ans, de 2001 à 2017, le ministre de l'Intérieur, âgé de 72 ans, annonce qu'il sera candidat à la mairie et à la métropole lyonnaise en 2020, dans un entretien à L'Express, mardi 18 septembre. "C'est loin, les municipales. Si d'ici là on ne m'a pas diagnostiqué de maladie grave [rires], je serai candidat à Lyon", affirme-t-il à l'hebdomadaire. 

Gérard Collomb pourrait quitter le gouvernement dès l'an prochain, en 2019. "Je ne serai pas ministre de l'Intérieur jusqu'à l'avant-dernier jour, assure-t-il. Je pense que les ministres qui veulent être candidats aux municipales de 2020 devraient pouvoir quitter le gouvernement après la bataille des européennes." Après la démission surprise de Nicolas Hulot, le gouvernement perdrait donc un autre poids lourd, même s'il aurait cette fois plusieurs mois pour s'y préparer et lui trouver un successeur.

Gérard Collomb, habituel relais discipliné de la parole élyséenne, avait surpris en pointant début septembre un "manque d'humilité" de l'exécutif, sur fond de baisse de popularité d'Emmanuel Macron. "On se dit les choses en face", a expliqué le ministre à L'Express à propos du chef de l'Etat.