Elections européennes : "Jamais le risque d'une extrême droite en capacité de bloquer les institutions européennes n'a été aussi élevé", selon Gabriel Attal

Le Premier ministre était l'invité du "8h30 franceinfo" le lundi 3 juin 2024.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le Premier ministre Gabriel Attal invité du "8h30 franceinfo", le 3 juin 2024. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Jamais le risque d'une extrême droite en capacité de bloquer le Parlement européen et de bloquer les institutions européennes n'a été aussi élevé", a affirmé ce lundi sur franceinfo le Premier ministre Gabriel Attal. 

Pour le Premier ministre, "les élections de dimanche (9 juin) sont probablement les plus importantes dans l'histoire des élections européennes". "On ne sera pas plus forts en étant plus seuls", a assuré Gabriel Attal, pointant notamment la liste du RN. Il faut être "plus forts" et donc "plus unis avec les autres pays européens", a-t-il ajouté, à moins d'une semaine des élections européennes.

Selon lui, "la première conséquence des élections européennes dimanche, si l'extrême droite est à un niveau qui est celui qu'on dit, c'est que la France enverrait le premier bataillon de députés d'extrême droite anti-Union européenne au Parlement européen". La liste Rassemblement national de Jordan Bardella est crédité de 32 à 34% d'intentions de vote, loin devant la candidate de la majorité présidentielle Valérie Hayer (16%).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.