Cet article date de plus de cinq ans.

Vidéo Florian Philippot dénonce la "bassesse" de Jean-Marie Le Pen

Publié Mis à jour
Article rédigé par
France Télévisions

Le numéro 2 du Front national juge que l'exclusion de Jean-Marie Le Pen est "logique", car il "allait de provocation en provocation".

Depuis plusieurs mois, il n'en fait pas mystère : Florian Philippot n'apprécie guère les sorties de Jean-Marie Le Pen. Il estime donc que son exclusion du Front national, décidée jeudi 20 août par le bureau exécutif du parti est "logique", car il "allait de provocation en provocation".

"J'en ai été victime, explique Florian Philippot sur BFMTV, vendredi. Il m'a insulté je ne sais combien de fois, de manière ordurière et indigne. C'était épouvantable de bassesse et d'indignité." Parmi les griefs reprochés à Jean-Marie Le Pen figuraient effectivement des saillies à l'encontre du bras droit de Marine Le Pen. "On voit très bien qu'il s'empare des leviers de commande, place ses hommes, ses mignons partout", avait notamment lâché le fondateur du FN sur RTL, en mai dernier.

Jean-Marie Le Pen "responsable" de son exclusion

"La seule responsabilité, c'est évidemment la sienne, estime Florian Philippot au lendemain de son exclusion. Marine Le Pen est présidente du FN, c'est elle qui impulse la ligne et la stratégie. Que ça lui plaise ou pas, c'est elle qui a été élue par les adhérents du FN à la tête du mouvement." Jean-Marie Le Pen a d'ores et déjà annoncé son intention de faire appel à la justice pour contester la décision du bureau exécutif.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.