VIDEO. Les premiers pas du FN dans les communes gagnées aux municipales

Quelles sont les mesures prises par le Front national dans les villes remportées lors des dernières élections ? Reportage à Henin-Beaumont, Villers-Cotterêts et Mantes-La-Ville.

Il y a un peu plus d'un mois, le parti de Marine Le Pen a remporté les élections municipales dans une douzaine de communes. Parmi ces mairies conquises par le Front national, trois d'entre elles tentent d'appliquer la politique du parti, espérant profiter de la dynamique des municipales pour les élections européennes à venir. Mais, quelles sont les orientations du FN ?

A Henin-Beaumont (Pas-de-Calais), le nouveau maire Steeve Briois s'est attaqué à la taxe d'habitation. Le prochain budget prévoit une baisse de 10%. Ce qui représente tout de même un manque à gagner de 500 000 euros dans les recettes de la ville.

Une stricte application du programme du FN

A Villers-Cotterêts (Aisne), Franck Briffaut refuse d'organiser les célébrations de l'abolition de l'esclavage prévues le 10 mai : "Nous sommes nous-mêmes et nous restons ce nous sommes au-delà des échéances électorales", confie le récent maire à France 2.

A Mantes-La-Ville (Yvelines), Cyril Nauth vient de prendre la décision radicale d'annuler la construction d'une nouvelle mosquée et assume sa décision. Le parti a envoyé des spécialistes pour aider à la gestion des nouveaux bastions. Ces trois maires disent appliquer strictement leur programme de campagne, pour lequel ils ont été élus.

01 mai 2014, au traditionnel défilé du Front national en présence de Florian Philippot et Steeve Briois élu Front National a Henin-Beaumont.
01 mai 2014, au traditionnel défilé du Front national en présence de Florian Philippot et Steeve Briois élu Front National a Henin-Beaumont. ( MAXPPP)