Marine Le Pen : "Le Front national a changé de nature"

Marine Le Pen est l'invitée de Laurent Delahousse sur le plateau du journal de 20 Heures. L'occasion de revenir sur l'avenir de son parti, qui se réunira demain 10 mars à Lille (Nord).

Cette vidéo n'est plus disponible

À la veille d'un grand rassemblement de son parti à Lille, dans le Nord, Marine Le Pen est l'invitée de Laurent Delahousse sur le plateau du 20 Heures. Elle revient notamment sur un éventuel changement de nom du Front national : "Les adhérents du Front national voteront. Le parti défend la liberté, notamment celle des adhérents de pouvoir décider de l'avenir du mouvement. Il y aura, après le congrès, un vote sur lequel les adhérents du Front national pourront s'exprimer sur le changement de nom", explique-t-elle. Elle ajoute : "Le Front national est devenu adulte, il a changé de nature. Il est passé d'un parti de protestation, dans sa jeunesse, à un parti d'opposition pour devenir un parti de gouvernement. Changer de nom sera un moyen de le faire savoir."

"J'ai raté un rendez-vous"

Alors qu'elle affronte une vague d'impopularité dans les sondages, la présidente du Front national confesse : "J'ai raté un rendez-vous, mais il y a énormément à faire. La politique d'Emmanuel Macron est une politique de déconstruction de notre pays. Qui est aujourd'hui capable de défendre la nation ? Le Front national. Mais il ne peut peut-être plus le faire tout seul." Parmi ses futurs alliés, Marine Le Pen semble exclure la présence de Laurent Wauquiez, président des Républicains. "Laurent Wauquiez a été ministre, il est un européiste convaincu, je n'entends pas aujourd'hui dans sa bouche la volonté de rendre aux Français leur souveraineté", estime-t-elle. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Marine Le Pen, invitée du 20 Heures vendredi 9 mars, sur France 2.
Marine Le Pen, invitée du 20 Heures vendredi 9 mars, sur France 2. (FRANCE 2)