Front national : Steeve Briois juge "invraisemblable" la décision de justice concernant Jean-Marie Le Pen

Le député européen et secrétaire général du Front national, Steeve Briois, a dénoncé, vendredi sur franceinfo, une décision "invraisemblable" de la cour d'appel de Versailles qui confirme l'exclusion de Jean-Marie Le Pen tout en le maintenant à la présidence d'honneur du parti.

Le maire d\'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) et secrétaire général du Front national, Steeve Briois, le 21 janvier 2018.
Le maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) et secrétaire général du Front national, Steeve Briois, le 21 janvier 2018. (MAXPPP)
avatar
franceinfoRadio France

Mis à jour le
publié le

La confirmation par la cour d'appel de Versailles de l'exclusion de Jean-Marie Le Pen en tant que membre du parti Front national tout en lui maintenant son statut de président d'honneur est une décision "invraisemblable", a dénoncé le député européen et secrétaire général du FN, Steeve Briois, vendredi 9 février sur franceinfo. "La justice française, qui a bien longtemps été très dure avec Jean-Marie Le Pen, est aujourd'hui assez complaisante avec lui", a déploré l'élu frontiste.

"Porter atteinte au Front national"

Selon Steeve Briois, cette décision n'a d'autre but que de "porter atteinte au Front national et Marine Le Pen". Selon lui, le fait que "Jean-Marie Le Pen n'ait plus sa qualité d'adhérent, mais puisse toujours être membre du bureau politique et du bureau exécutif" est "invraisemblable" .

Pour autant, le député européen frontiste espère que le congrès du Front national change la situation. "Qu'à cela ne tienne, dans un mois les adhérents pourront voter les nouveaux statuts du Front national qui prévoient la suppression de cette présidence d'honneur. Donc dans un mois le problème sera réglé", a moqué Steeve Briois.