Débat Emmanuel Macron/Marine Le Pen : des invectives et des arguments

Hier soir, mercredi 3 mai, les attaques ont primé sur le fond dans le débat qui a opposé Emmanuel Macron à Marine Le Pen. Jamais un débat d'entre-deux-tours n'avait été si virulent, si tendu. Analyse des moments forts, des phrases et des échanges qui ont fait mouche.

France 2

2h30 de pugilat entre les deux finalistes et cela débute dès les premières secondes, avec une attaque de Marine Le Pen : "Monsieur Macron est le candidat de la mondialisation sauvage, de l'ubérisation, de la précarité (...) et tout cela piloté par Monsieur Hollande." "Vous avez en tout cas démontré que vous n'êtes pas la candidate de l'esprit de finesse, de la volonté d'un débat démocratique équilibré et ouvert (...)", lui a alors répondu le candidat d'En Marche!.

"Je prends les Françaises et les Français pour des adultes"

Puis l'affrontement se durcit dès qu'ils abordent les dossiers économiques : "Moi je suis la candidate du pouvoir d'achat, vous vous êtes le candidat du pouvoir d'acheter la France, de la dépecer", a lancé Marine Le Pen à son adversaire, qui s'est contenté de répondre : "Je prends les Françaises et les Français pour des adultes, je ne leur mens pas." La passe d'armes a été particulièrement virulente sur la question clé de la sortie de l'euro, ainsi que sur le terrorisme, la candidate du Front national n'hésitant pas à taxer son rival de complaisance. Un échange tendu de bout en bout, où les candidats se sont rendus coup pour coup.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron et Marine Le Pen, lors du débat avant le second tour de l\'élection présidentielle, le 3 mai 2017.
Emmanuel Macron et Marine Le Pen, lors du débat avant le second tour de l'élection présidentielle, le 3 mai 2017. (ERIC FEFERBERG / AFP)