Cet article date de plus de six ans.

Danielle Simonnet : Marine Le Pen "ne renie en rien l'héritage du père"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
Danielle Simonnet : Marine Le Pen "ne renie en rien l'héritage du père"
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Pour la secrétaire nationale du Parti de Gauche, le bureau politique du FN qui doit décider lundi 4 mai du sort de Jean-Marie Le Pen ne devrait rien changer.

Si certains estiment que la mise à l'écart de Jean-Marie Le Pen du FN est la suite logique de dédiabolisation du parti frontiste, Danielle Simonnet rappelle que "pas à un seul moment, Marine Le Pen ne condamne les propos de son père"

"Donc dans ce processus de dédiabolisation qui est organisé par un certain nombre de médias, il est temps de rétablir la vérité" : la présidente du FN "ne renie en rien l'héritage du père, et ça ne l'amène absolument pas à changer la nature de son parti, qui est profondément un parti d'extrême droite, un parti raciste", ajoute la secrétaire nationale du Parti de Gauche.

"Il continue à faire l'imposture"

Qu'importe la décision du bureau politique du FN qui se réunit lundi 4 mai pour décider du sort de Jean-Marie Le Pen, le parti ne devrait pas changer, estime l'invitée du Soir 3.

"Est-ce qu'il change son contenu ? Il continue à être un parti raciste. Sur la question sociale, il continue à faire l'imposture", assure-t-elle notamment.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rassemblement national

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.