Cet article date de plus de cinq ans.

9 Français sur 10 favorables à une retraite politique de Jean-Marie Le Pen

87% des sympathisants du FN sont du même avis, selon un sondage Odoxa pour "Le Parisien/Aujourd'hui en France".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le président d'honneur du Front national, Jean-Marie Le Pen, le 15 mai 2014, à Vineuil (Loir-et-Cher) (MAXPPP)

Les Français en ont visiblement assez des polémiques à répétitions de Jean-Marie Le Pen. Selon une enquête Odoxa pour Le Parisien/Aujourd'hui en France et iTélé, publiée samedi 11 avril, 91% des Français souhaitent que le fondateur du Front national se retire de la vie politique, contre 8% qui sont d'un avis contraire. Ce désamour se confirme même chez les sympathisants du parti : ils sont 87% à juger qu'il est temps que le père de Marine Le Pen tire sa révérence, contre 13% qui souhaitent le voir continuer ses activités.

Une majorité de sympathisants FN favorables à son exclusion du parti

L'institut a également interrogé les sondés sur les conséquences éventuelles d'une exclusion de Jean-Marie Le Pen du Front national sur leur image du parti. Pour 31% des personnes interrogées, une telle décision améliorerait leur perception du Front national, quand 65% estime qu'elle ne changerait rien. Seuls 3% des Français la verrait d'un mauvais œil. Le divorce semble également consommé entre Jean-Marie Le Pen et ses électeurs : 56% des sympatisants du FN jugent que son exclusion serait positive pour le parti, quand 40% estiment que cela ne changerait rien sur leur image de la formation.

Dans le même temps, 98% des sondés qui se déclarent proches du Front national disent avoir une bonne image de Marine Le Pen, mais ils ne sont que 28% à penser la même chose de son père. Un chiffre "moitié moins" important qu'il y a cinq mois, note Le Parisien.

Enquête réalisée les 9 et 10 avril auprès d'un échantillon réprésentatif de 1 007 personnes, interrogées sur Internet.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.