Un discours fort de François Hollande

Jeff Wittenberg, en direct depuis la salle Wagram à Paris, fait le point sur le discours tenu par François Hollande, ce jeudi 8 septembre. 

France 2

Jeff Wittenberg, en direct depuis la salle Wagram à Paris, fait le point sur le discours tenu par François Hollande, ce jeudi 8 septembre. "Je ne sais pas si vous avez entendu toutes les phrases du chef de L’État, comme 'lorsque je ne laisserai pas l’image de la France s’altérer' ou encore 'c’est le combat d’une vie'. Chacun a compris que si ce n’est pas une déclaration de candidature cela y ressemble fort et tout le monde a été frappé sur la forme d’entendre François Hollande utiliser ses bras, sortir de ses notes. Un François Hollande plus proche de ce qu’il faisait pendant sa campagne de 2012 que ses discours techniques qu’il fait aujourd’hui en tant que chef de l’État" explique Jeff Wittenberg.

Un candidat en campagne ?

"Puis, sur le fond, on parlait de la défense de l’Etat de droit, mais François Hollande a élargi son propos sur le modèle social en expliquant qu’il avait fait beaucoup de choses pour le maintenir. Il a même énuméré une série de mesures. Les spectateurs dans la salle avaient l’impression de voir un candidat en campagne" conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le président de la République, François Hollande, lors d\'un discours salle Wagram, à Paris, le 8 septembre 2016.
Le président de la République, François Hollande, lors d'un discours salle Wagram, à Paris, le 8 septembre 2016. (CHRISTOPHE ENA / AFP)