Cet article date de plus de six ans.

Ce que les vœux de Hollande pour 2015 devraient réserver

Un an auparavant, le chef de l'Etat avait profité de cette intervention pour dévoiler une des plus importantes réformes de son quinquennat, le pacte de responsabilité. Qu'annoncera-t-il au dernier jour de 2014 ?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
François Hollande, lors d'un sommet du Conseil européen à Bruxelles (Belgique), le 18 décembre 2014. (EMMANUEL DUNAND / AFP)

C'est une tradition bien établie. Le président de la République doit prononcer ses vœux pour l'année 2015, mercredi 31 décembre, lors d'une allocution télévisée retransmise à 20 heures sur TF1, France 2, et les chaînes d'information en continu. Avec toutefois un changement de décor : François Hollande doit s'exprimer en cette fin d'année 2014 non plus depuis un studio mais assis à son bureau de l'Elysée, où doit être enregistrée, dans la journée, l'intervention de huit minutes. Le but ? Permettre au président de réaffirmer son autorité tant sur le fond, avec des "vœux combatifs", que sur la forme.

Entre pacte de responsabilité, loi Macron, et lutte contre la montée des extrémismes, francetv info fait le point sur ce que l'on peut attendre de l'intervention du chef de l'Etat.

Pas de grandes annonces

François Hollande a annoncé la couleur dès le 26 décembre. "Je ne vais pas annoncer un deuxième pacte de responsabilité", a-t-il plaisanté au sujet de ses vœux pour l'année 2015, selon Le Lab d'Europe 1. Pas question, cette fois-ci, de présenter de grandes réformes lors de son intervention télévisée.

Profitant d'une légère remontée dans les sondages en décembre, le président le plus impopulaire de la Ve République compte, en revanche, réaffirmer sa ligne politique. Le mot d'ordre, à en croire son entourage : "Dans un monde qui change, la France avance et a engagé les réformes nécessaires pour se renforcer et tenir son rang".

Un bilan des réformes entamées en 2014

A défaut de grandes annonces, François Hollande devrait donc revenir sur les mesures prises durant l'année écoulée, à commencer par le pacte de responsabilité. Annoncé lors des vœux du 31 décembre 2013, le dispositif doit entrer en vigueur le 1er janvier 2015 et constituer le pilier de la réforme économique de l'exécutif. "Beaucoup de choses ont déjà été entreprises depuis deux ans, souligne l'entourage de François Hollande. Les résultats ne sont pas encore là, mais on entre dans une période où de grandes mesures vont entrer pleinement en vigueur."

Le président devrait en outre évoquer la réforme territoriale et l'adoption d'une carte de France à 13 régions, ou encore celle des rythmes scolaires, menée depuis la rentrée par Najat Vallaud-Belkacem. Malgré la réticence de certains maires, tous les élèves ont adopté leurs nouveaux horaires en septembre.

Un retour sur l'actualité de l'année écoulée

Difficile pour le chef de l'Etat de ne pas revenir, durant cette intervention, sur certains événements marquants de 2014. François Hollande devrait évoquer les trois drames de Joué-lès-Tours, Dijon et Nantes, qui ont choqué l'opinion publique ces dernières semaines. L'occasion, selon des proches, de rappeler la nécessité de "garantir l'unité du pays, de renforcer la sécurité et de lutter contre les risques de désagrégation et de repli sur soi". "Il faut rappeler ce que sont les principes de la République et les valeurs que nous portons. (…) Ce n'est pas chasser d'autres Français, diviser la France", a expliqué François Hollande, selon Le Figaro

Un appel au rassemblement qui devrait lui permettre aussi de s'attaquer au Front national, rapporte Europe 1. L'extrême droite s'est emparée de onze mairies en mars et est arrivée en tête des formations politiques avec un quart des suffrages, lors des élections européennes de mai. Le PS est, lui, tombé à 14% lors de ce dernier scrutin. François Hollande compte donc condamner "le vent mauvais qui souffle sur le pays et qui entraîne cette montée du racisme, de l'antisémitisme, ces attentats suicidaires, mais aussi, sur le plan politique, la vague montante du vote Front national à la veille de deux scrutins en 2015", indique Atlantico.

Un point sur les grands projets de 2015

Le chef de l'Etat devrait enfin évoquer les projets qui prendront corps durant l'année à venir. En premier lieu, la loi Macron, censée "libérer le potentiel inexploité de croissance et d'activité" de l'économie française. Le texte, qui prévoit notamment l'assouplissement du travail le dimanche ainsi que la réforme des professions réglementées, sera étudié à partir du 26 janvier par les députés.

Autre grand chantier du quinquennat qui devrait être mentionné par François Hollande : la transition énergétique. Plusieurs réformes, dont le projet de réduire la part du nucléaire dans la production d'énergie à 50% d'ici 2025 ou l'augmentation de la fiscalité sur le diesel, ont déjà été entamées par Ségolène Royal. Alors que les verts reprochent à la ministre d'avoir un problème avec l'écologie, François Hollande profitera des vœux pour rappeler l'engagement de la France dans ce domaine. Une annonce d'autant plus importante que le sommet international sur le climat se tiendra en décembre 2015 à Paris.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Les voeux de Hollande

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.