François Hollande sur un éventuel retour en politique : "On peut parfois le penser, mais mieux vaut ne pas le dire"

L'ancien président socialiste était l'invité d'un salon, en Suisse, où il s'est livré à quelques réflexions personnelles. 

François Hollande lors de l\'inauguration d\'une épicerie sociale à Hirson, dans l\'Aisne, le 3 octobre 2018.
François Hollande lors de l'inauguration d'une épicerie sociale à Hirson, dans l'Aisne, le 3 octobre 2018. (MAXPPP)

Y pense-t-il en se rasant le matin ? Interrogé sur la tentation d'un retour en politique, François Hollande a répondu qu'"on peut parfois le penser, mais mieux vaut ne pas le dire", lors d'un salon en Suisse, lundi 8 octobre. L'ancien président était invité au salon Communica à Genève, pour la promotion de son livre Les Leçons du pouvoir. Son entretien avec un journaliste a été diffusé par la RTS

"Le quinquennat, ça crée beaucoup d'anciens présidents", a ajouté François Hollande, affirmant préférer susciter un désir. "Si je venais voir mes compatriotes avec cette idée obsédante du retour, ils ne me regarderaient pas de la même manière. Je préfère qu'ils me disent : on vous regrette, quand est-ce que vous revenez ? Plutôt que ce soit moi qui leur dise : j'arrive !"

L'ex-chef d'Etat s'exprime régulièrement dans les médias sur la vie politique française. Il a récemment plaidé, à l'occasion des 60 ans de la Constitution de la Ve République, pour la suppression du poste de Premier ministre, afin d'avoir un seul "chef de l'exécutif", et pour un Parlement doté de pouvoirs proches de ceux du Congrès américain.