Cet article date de plus de sept ans.

François Hollande aux Caraïbes, six étapes en cinq jours

Le président de la République entame ce vendredi soir une tournée de plusieurs territoires d'outremer : Saint-Barthélemy et Saint-Martin aujourd’hui, Martinique et Guadeloupe ce week-end. Il se rendra ensuite à Cuba et Haïti. Un programme très dense aux enjeux climatiques, mémoriels, diplomatiques et économiques.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (François Hollande quitte ce vendredi Paris pour les Caraïbes © Philippe Wojazer/AP/SIP)

 Pas moins de 6 étapes en 5 jours,  c’est l’un des plus longs déplacements de François Hollande, et sans doute le plus chargé. Effet cumulatif recherché en outremer. Le président a en effet promis de se rendre dans tous les territoires français d’ici la fin de son quinquennat. Après cette tournée en mer caraïbe, il ne lui restera à visiter que la Polynésie française et Wallis et Futuna. L’outremer a massivement voté Hollande en 2012 mais officiellement, l’enjeu n’est pas électoral, bien sûr, il est climatique et mémoriel avec un sommet régional Caraïbe Climat 2015, demain en Martinique. Et l’inauguration dimanche en Guadeloupe du "plus grand centre mondial sur l'esclavage."

Dernières étapes, Cuba et Haïti

Le point d’orgue diplomatique de ce voyage, c’est Cuba qui vit un rapprochement historique avec les Etats-Unis. La levée de l’embargo américain est très attendue par les nombreuses entreprises qui accompagnent François Hollande, dont Pernod Ricard, Accor et Air France. Ce sera la première visite d’un président français depuis l’indépendance à Cuba, mais aussi en Haïti, le lendemain. Haïti qui peine à se relever du terrible séisme de janvier 2010 : 230.000 morts, 1.200.000 sans-abri.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.