Présidentielle : objectif 7 mai pour Marine Le Pen

Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, lors duquel elle est arrivée en deuxième position derrière Emmanuel Macron, Marine Le Pen a maintenant le regard tourné vers le 7 mai. Jean-Baptiste Marteau est en direct du QG de la candidate.

Cette vidéo n'est plus disponible

La stratégie de l'entre-deux-tours de Marine Le Pen tient en trois points selon Jean-Baptiste Marteau : "privilégier les zones rurales qui ont voté majoritairement pour elle" tout d'abord, comme elle l'a fait ce lundi 24 avril en allant sur un marché alors que son adversaire Emmanuel Macron était dans une brasserie chic. Ensuite, la candidate du FN pense "pouvoir faire la différence sur le terrorisme islamiste" et "compte sur le débat" de la semaine prochaine pour pouvoir "attaquer le candidat d''En Marche !' sur ce thème".

L'Europe au coeur du débat

Pour finir, Marine Le Pen va mettre l'accent sur le protectionnisme et le souverainisme qui caractérisent son programme. "Elle compte sur les 55% de Français qui ont voté non à la Constitution européenne en 2005 et qui se trouvent chez les abstentionnistes, chez Nicolas Dupont-Aignan, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon", nous explique Jean-Baptiste Marteau.

Le JT
Les autres sujets du JT
La candidate du FN à l\'élection présidentielle, Marine Le Pen, à Marseille, le 19 avril 2017.
La candidate du FN à l'élection présidentielle, Marine Le Pen, à Marseille, le 19 avril 2017. (MAXPPP)