François Fillon déplore les "boules puantes" du Canard Enchaîné

Il s'agit de la toute première déclaration de François Fillon après les accusations du Canard Enchainé. Selon le journal, l'épouse du candidat des Républicains aurait bénéficié d'un emploi fictif. 

Ce devaient être de simples retrouvailles entre François Fillon et son ancien rival Alain Juppé. Mais ce matin, à Bordeaux, les révélations du Canard Enchainé ont donné un tout autre ton à la visite du candidat de la droite à la présidentielle. François Fillon a été contraint de se justifier, dès son arrivée devant les caméras. "je vois que la séquence des boules puantes est ouverte. Je ne ferai pas de commentaire, car il n'y a rien à commenter. Mais je voudrais simplement dire que je suis scandalisé par le mépris et par la misogynie de cet article. Parce que c'est mon épouse, elle n'aurait pas le droit de travailler?" 

500 000 euros bruts

Selon Le Canard Enchaîné, Pénélope Fillon a été rémunérée en tant qu'attachée parlementaire de son mari puis du successeur de ce dernier. À ce titre, elle aurait perçu au total plus de 500 000 euros bruts alors que celle-ci s'est toujours présentée comme femme au foyer. En octobre dernier, interrogée par la presse régionale, elle déclarait même : "Jusqu'à présent, je ne m'étais jamais impliquée dans la vie politique de mon mari." 
Le JT
Les autres sujets du JT
Pénélope Fillon lors d\'un meeting de son mari, François Fillon, à la porte de Versailles, le 25 novembre 2016.
Pénélope Fillon lors d'un meeting de son mari, François Fillon, à la porte de Versailles, le 25 novembre 2016. (THOMAS PADILLA / MAXPPP)