Fillon s'est empressé de rembourser son prêt de 50 000 euros après le début de l'affaire, affirme "Le Canard enchaîné"

Le candidat de la droite et du centre a remboursé son prêt de 50 000 euros à son ami Marc Ladreit de Lacharrière le 27 février, soit après les premières révélations. 

Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle François Fillon lors d\'un discours devant la Fédération nationale des chasseurs, le 14 mars 2017, à Paris. 
Le candidat de la droite et du centre à la présidentielle François Fillon lors d'un discours devant la Fédération nationale des chasseurs, le 14 mars 2017, à Paris.  (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)

On ne connaissait ni la date ni les raisons de ce prêt. Selon Le Canard enchaîné daté du mercredi 15 mars, l'homme d'affaires Marc Ladreit de Lacharrière a reçu le 27  février un chèque de 50 000 euros de François Fillon. "Il s'agit du remboursement du 'prêt' que lui avait accordé son ami Ladreit en 2013", écrit l'hebdomadaire. Le candidat de la droite et du centre, mis en examen mardi 14 mars notamment pour détournement de fonds publics, a donc remboursé ce prêt en pleine affaire Penelope Fillon. 

François Fillon a ainsi "préféré prendre les devants", "histoire de limiter les dégâts judiciaires et politiques", assure encore Le Canard, qui avait révélé l'existence de ce prêt le 8 mars. 

Le fisc y voit "un don camouflé", selon "Le Canard"

Devant les enquêteurs, le candidat a admis avoit touché de l'argent de Marc Ladreit de Lacharrière, mais il a assuré que c'était un prêt. Pourtant, affirme le journal satirique, "cet 'emprunt' n'a laissé aucune trace écrite, n'a donné lieu à aucun versement d'intérêts et a été conclu sans date limite de remboursement". Autre information : "L'administration fiscale considère ledit prêt comme un don camouflé et le taxe à 60%."