Crise chez Les Républicains : François Fillon repousse les frondeurs

Après les frondeurs de gauche, les frondeurs de droite. Une nouvelle étape a donc été franchie dans la crise qui agite le camp républicain. 17 élus ont directement interpellé François Fillon ce mardi 14 février. 

FRANCE 2

François Fillon est face à une fronde repoussée de justesse. Une fronde qui s'organise hier soir, lundi 13 février, dans un restaurant à deux pas de l'Assemblée nationale à Paris. Au même moment, le candidat est dans l'avion le ramenant de l'île de La Réunion. 17 parlementaires, des sarkozystes, se réunissent. Parmi eux, Nadine Morano, Henri Guaino ou Claude Goasguen. En chef de file, il y a Georges Fenech.

Demande d'un bureau politique pour changer de candidat

Au menu : comment pousser François Fillon à renoncer ? "Nous avons fait le constat que nous ne pouvions plus faire campagne sur le terrain donc nous sommes dans une situation désastreuse pour notre famille politique", assure Georges Fenech, député Les Républicains. C'est décidé, les frondeurs écrivent donc une lettre directement à François Fillon. Elle demande la convocation urgente d'un bureau politique pour examiner un changement de candidat. Face à la menace, l'ancien Premier ministre décide ce mardi 14 février au matin de venir recadrer lui-même ses troupes à l'Assemblée nationale. Quelques heures plus tard, les frondeurs rentrent dans le rang, du moins officiellement.

Le JT
Les autres sujets du JT
François Fillon assiste à une messe, dans l\'église de Saint-Gilles-les-Bains, sur l\'île de la Réunion, dimanche 12 février 2017.
François Fillon assiste à une messe, dans l'église de Saint-Gilles-les-Bains, sur l'île de la Réunion, dimanche 12 février 2017. (RICHARD BOUHET / AFP)