Présidentielle 2017 : en campagne avec les "petits" candidats

S'ils ne bénéficient pas de la même exposition que ceux qui figurent en tête des sondages, certains candidats se démènent pour faire entendre leur voix.

France 3

Répondre à un maximum d'invitations dans les médias et se débrouiller pour trouver les formules qui resteront dans l'esprit des téléspectateurs, auditeurs ou internautes. Tel est le lot des candidats les moins en vue de cette campagne présidentielle.

Jacques Cheminade, par exemple, qui fait du combat contre la "dictature financière" son cheval de bataille. L'ex-MoDem Jean Lassalle, qui se surnomme lui-même "le berger de la République", défend la ruralité et tente de faire de ses racines un atout : "Je vais essayer de faire passer mes idées. Après, le peuple dispose, c'est sa grandeur".

Les réseaux sociaux comme terrain d'expression

Très actif sur les réseaux sociaux, François Asselineau opte pour une stratégie un peu différente, défenseur acharné d'un "Frexit" et souverainiste assumé. Très présents sur le terrain, ces candidats restent à la marge dans les sondages d'opinion, à trois semaines du premier tour de scrutin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jean Lassalle a terminé son allocution par un \"Mesdames et messieurs les maires, tenez bon !\"
Jean Lassalle a terminé son allocution par un "Mesdames et messieurs les maires, tenez bon !" (BERTRAND GUAY / AFP)