VIDEO. Emmanuel Macron "pense qu'il faut supprimer l'ENA" pour "bâtir quelque chose qui fonctionne mieux"

Une réflexion va être menée sur la formation des hauts fonctionnaires, a annoncé le président de la République jeudi lors de sa conférence de presse.

"Je pense qu'il faut supprimer l'ENA." Emmanuel Macron a évoqué l'Ecole nationale d'administration lors de sa conférence de presse, jeudi 25 avril à l'Elysée. Alors que quelques jours avant son allocution, la possibilité de supprimer cette institution était évoquée, le président a confirmé son intention.

"Il ne s'agit pas du tout de stigmatiser l'ENA. J'ai fait cette école et je lui dois beaucoup", a-t-il précisé. Emmanuel Macron a déclaré vouloir "bâtir quelque chose qui fonctionne mieux". "Sur ce sujet, je ne crois pas du tout au rafistolage : si vous gardez les mêmes structures, les habitudes sont trop fortes, les habitudes sont là", a-t-il dit.

Une réflexion menée avant une réelle suppression

L'avocat Frédéric Thiriez, ex-président de la Ligue de football professionnel, sera mandaté pour réfléchir à cette transformation de la haute fonction publique. Il devra se prononcer plus précisément sur une refonte du "recrutement de nos fonctionnaires" et des "modes de formations pour nos hauts fonctionnaires". "On veut porter une reforme ambitieuse", a encore défendu Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron s\'exprime depuis l\'Elysée (Paris), le 25 avril 2019.
Emmanuel Macron s'exprime depuis l'Elysée (Paris), le 25 avril 2019. (LUDOVIC MARIN / AFP)