Polémique sur l'hommage à Pétain

Résumé de la rubrique

Le président de la République, Emmanuel Macron, a déclenché une vive polémique, à l'approche du Centenaire du 11-Novembre, en jugeant légitime, mercredi 7 novembre, le fait d'honorer le maréchal Pétain au même titre que les autres maréchaux de 14-18, et en qualifiant le vainqueur de Verdun de "grand soldat". S'efforçant de balayer une "polémique inutile", le chef de l'Etat a expliqué qu'il n'avait jamais voulu lui rendre d'hommage individuel, mais l'inclure dans les cérémonies honorant collectivement les combattants de la Première Guerre mondiale. "Je pense que sur ces sujets, le pays a besoin d'autre chose que de la boîte à folie dans laquelle vous vous êtes collectivement installés", a déclaré Emmanuel Macron à l'endroit d'un journaliste qui lui demandait s'il regrettait ses propos. "J'ai condamné profondément le Pétain de 40 et je l'ai toujours fait sans ambiguïté, a-t-il poursuivi. De l'autre côté, je regarde l'histoire en face et je l'ai dit hier, il y a un maréchal Pétain qui a été un des acteurs et des grands soldats de 14-18 et ça, vous ne pouvez pas l'effacer."