Emmanuel Macron : une tournée faite de polémiques

En direct de Maubeuge (Nord), le journaliste Jeff Wittenberg fait le point sur la tournée d'Emmanuel Macron. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

Emmanuel Macron est jeudi 8 novembre à Maubeuge (Nord), où il a été une nouvelle fois interpellé dans une usine Renault par un ouvrier. "L'auteur de cette interpellation est un syndicaliste du mouvement Sud, il s'appelle Samuel Beauvois, il a clairement voulu faire un coup d'éclat même s'il n'est pas forcément représentatif de l'état d'esprit qui règne dans cette usine", rapporte le journaliste Jeff Wittenberg, en direct sur place. "Le président est plutôt venu accompagner des bonnes nouvelles : un investissement de 450 millions d'euros et la création de 20 emplois. Mais cet incident est révélateur du climat qui règne sur cette tournée présidentielle", poursuit le journaliste.

La polémique autour du rôle du maréchal Pétain

En effet, depuis le début, "le président a été interpellé sur le pouvoir d'achat, sur la hausse des carburants (...), hier encore [mercredi 7 novembre] à Charleville-Mézières (Ardennes). Il y a aussi un autre fait qui entache un peu cette visite : c'est la polémique autour du rôle du maréchal Pétain pendant la Première Guerre mondiale. Pétain qu'Emmanuel Macron a qualifié hier [mercredi 7 novembre] de 'grand soldat de la Grande Guerre'. Ce qui devait être finalement une itinérance tranquille, justement, n'est pas un long fleuve tranquille", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron, à l\'ossuaire de Douaumont, près de Verdun, le 6 novembre 2018.
Emmanuel Macron, à l'ossuaire de Douaumont, près de Verdun, le 6 novembre 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)