Centenaire du 11-Novembre : le périple chaotique d'Emmanuel Macron

En tournée pour rendre hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale, le président de la République se heurte aux polémiques et au mécontentement des Français. 

Voir la vidéo
FRANCE 3

Cela fait cinq jours qu'Emmanuel Macron emprunte le chemin de la mémoire en France, assistant à des cérémonies militaires et déposant des gerbes. À chaque étape de son parcours, le président honore ceux qui ont combattu en 1914-1918. Un regard vers le passé, sans oublier les Français d'aujourd'hui. Emmanuel Macron a voulu des bains de foule, et a fait face, à chaque étape de son périple, au mécontentement des Français. Le prix du carburant, encore et toujours, est le sujet qui cristallise la colère de nombreuses personnes, qui appellent à manifester samedi 17 novembre.

"Il risque de se perdre"

La séquence mémorielle prend des allures de chemin de croix pour le président. Mercredi 7 novembre, c'est sa vision du maréchal Pétain qui fait polémique. "Le maréchal Pétain a été pendant la Première Guerre mondiale, aussi, un grand soldat", a-t-il déclaré. Pour Stéphane Rozès, politologue, Emmanuel Macron fait l'erreur de mélanger les genres. "Il ne dit pas où il amène les Français, il ne dit pas son chemin. Il risque donc de se perdre", analyse-t-il. Imperturbable, toujours au contact et à l'écoute des Français, Emmanuel Macron poursuit son itinérance jusqu'à dimanche 11 novembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron préside les cérémonies marquant le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale au cimetière de l\'ossuaire Douaumont, près de Verdun, le 6 novembre 2018. 
Emmanuel Macron préside les cérémonies marquant le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale au cimetière de l'ossuaire Douaumont, près de Verdun, le 6 novembre 2018.  (AFP)