Opposé à un gouvernement d’union national, Emmanuel Macron ouvre la porte aux compromis

Publié
Opposé à un gouvernement d’union national, Emmanuel Macron ouvre la porte aux compromis
FRANCEINFO
Article rédigé par
G.Papin - franceinfo
France Télévisions

Lors d’une allocution télévisée mercredi 22 juin, Emmanuel Macron a rejeté l’idée d’un gouvernement d’union nationale et pourrait faire au cas par cas en fonction des textes.

Emmanuel Macron a pris la parole mercredi 22 juin dans une allocution télévisée de moins de dix minutes. Il a déclaré aux Français que "pour agir dans votre intérêt et dans celui de la nation, nous devons collectivement apprendre à gouverner et légiférer différemment". Privé de majorité absolue à l’Assemblée nationale, le chef de l’État fait face à un casse-tête politique. Après avoir rencontré les chefs de partis, il rejette l’idée d’un gouvernement d’union nationale. Il évoque alors les possibilités de soit bâtir "un contrat de coalition", soit construire "des majorités texte par texte".

Faire au cas par cas

Du côté des Républicains, Christian Jacob a déjà repoussé l’idée d’une coalition. Le cas par cas pourrait alors devenir la solution : que ce soit avec certains députés LR pour la retraite à 65 ans, avec les socialistes sur la loi concernant le pouvoir d’achat ou le Rassemblement national sur d’autres textes. Emmanuel Macron donne dix jours aux formations politiques pour se prononcer. La semaine prochaine, les présidents de groupe à l’Assemblée nationale seront reçus par la Première ministre, Élisabeth Borne.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.