Notre-Dame-des-Landes : l'abandon du projet d'aéroport déchaîne les passions

L'annonce de l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes a suscité de vives réactions, du côté des partisans comme de celui des opposants.

Voir la vidéo
Franceinfo

Le verdict est enfin tombé. Après cinquante ans de débats houleux et de conflits, le gouvernement à trancher : il n'y aura pas d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique), l'aéroport déjà existant à Nantes sera réaménagé. Cette décision a fait des heureux comme elle a fait des déçus. Pour les uns, c'est "une bonne nouvelle" : "nous avons eu un gouvernement qui, enfin, a su prendre une décision assez rapidement", estime l'un des opposants au projet. "C'est une immense joie pour tous ceux qui ont lutté pendant de nombreuses années contre ce projet" estime un autre partisan du nom, visiblement ému.

Contre le référendum

Emmanuel Macron avait annoncé sa volonté de suivre le résultat de la consultation locale. Cela n'a pas été le cas, le "oui" l'avait emporté. "On espère tuer le développement économique de l'ouest de la France en annulant cette décision... Je pense qu'il (le président) a aussi mis un rude coup à la démocratie", déplore un partisan du projet.

Une opposante au projet d\'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) manifeste, le 21 octobre 2017.
Une opposante au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) manifeste, le 21 octobre 2017. (LOIC VENANCE / AFP)