Lienemann : "Le PS est sans ambiguïté dans l'opposition"

Sénatrice PS de Paris, Marie-Noëlle Lienemann est l'invitée politique du Grand Soir 3 de ce dimanche 1er octobre.

France 3

"Nous souhaitons que l'ISF ne soit pas modifié. Nous ne voyons pas l'urgence de perdre 3,5 milliards d'euros pour l'État", réagit la socialiste Marie-Noëlle Lienemann ce dimanche dans le Grand Soir 3.

Le Conseil national du PS a entériné le départ de Jean-Christophe Cambadélis, ainsi que des "débats avec militants et sympathisants de gauche pour discuter de la refondation du parti avant la tenue d'assises en décembre".

Favorable à une alliance avec Mélenchon

"Nous sommes franchement dans l'opposition au gouvernement d'Emmanuel Macron. Le budget est très révélateur d'une politique que nous considérons franchement à droite", insiste la sénatrice de Paris, qui rappelle que "le PS appelle ses adhérents à soutenir et participer à la manifestation de la fonction publique le 10 octobre".

Marie-Noëlle Lienemann dit ne pas avoir "d'adversaires à gauche et pense qu'il faut travailler avec Jean-Luc Mélenchon et la France insoumise".

Quant au projet de réforme des institutions, elle se méfie de "l'affaiblissement de la démocratie parlementaire : la suppression des élus, ça veut dire que des technocrates vont décider à notre place".

Le JT
Les autres sujets du JT
Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris.
Marie-Noëlle Lienemann, sénatrice PS de Paris. (FRANCE 3)