Libération du photojournaliste Mathias Depardon

Après avoir passé un mois derrière les barreaux à l'isolement en Turquie, le photojournaliste français Mathias Depardon est libre depuis hier, vendredi 9 juin.

FRANCE 3

Mathias Depardon arborait un large sourire à son arrivée hier soir, vendredi 9 juin, à l'aéroport de Roissy. Si le visage du photoreporter est légèrement marqué, il ne semble pas avoir souffert du mois de détention qu'il a effectué à l'isolement : "J'étais dans une chambre, seul, à l'isolement pendant pratiquement dix jours, j'avais quinze minutes de promenade par jour, trois repas par jour, j'ai eu de la lecture après cinq jours" a-t-il détaillé.

Accusé de faire la propagande du PKK

Le journaliste, qui vit en Turquie depuis plusieurs années, est arrêté le 8 mai dernier à Hasankeyf, dans le sud-est du pays, une zone kurde, où l'état d'urgence est en vigueur. Les autorités l'accusent de propagande terroriste en faveur du PKK, le parti du Kurdistan. Mathias Depardon est alors incarcéré pendant un mois. Des comités de soutien au journaliste se mettent en place. Début juin, le président Macron demande sa libération au président turc Erdogan, dont la politique envers les journalistes suscite l'inquiétude. Pour les Turcs, Mathias Depardon n'a pas été libéré, mais expulsé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Mathias Depardon à l\'aéroport d\'Istanbul (Turquie), le 9 juin 2017
Mathias Depardon à l'aéroport d'Istanbul (Turquie), le 9 juin 2017 (IZZET TASKIRAN / ANADOLU AGENCY / AFP)