Les réformes menées par le gouvernement pourraient accentuer les inégalités en France

Les chiffres de l'OFCE indiquent que les nombreuses mesures que souhaite prendre le gouvernement pourraient enrichir les plus aisés et appauvrir ceux en difficulté.

France Info

L'OFCE (Observatoire français des conjonctures économiques) tire un premier bilan des mesures que compte mettre en place le gouvernement. En analysant les mesures socio-fiscales mises en place depuis 2018, elle constate que sur les 17 milliards d'euros distribués aux ménages français, 4,5 milliards concerneraient les 5% des personnes les plus riches du pays.

Le gouvernement se défend

L'organisme affirme que les 5% les plus pauvres devraient perdre en moyenne 240 euros par an. La réforme de l'assurance chômage et des allocations logement seraient des causes majeures de cette perte significative. Le gouvernement réfute ces chiffres, mettant en avant le plan pauvreté qui n'aurait pas été assez pris en compte.

Les 5% des Français les plus riches gagneraient chaque année 2 905 euros en moyenne. Cela s'explique notamment par la suppression de l'impôt sur la fortune ou de l'arrivée de la "flat tax", une taxe sur les revenus du capital qui s'avèrent davantage favorables dans certains cas.

Les chiffres de l\'OFCE indiquent que les nombreuses mesures que souhaite prendre le gouvernement pourraient enrichir les plus aisés et appauvrir ceux en difficulté.
Les chiffres de l'OFCE indiquent que les nombreuses mesures que souhaite prendre le gouvernement pourraient enrichir les plus aisés et appauvrir ceux en difficulté. (France Info)