Législatives 2022 : "Il est fondamental que le Rassemblement national ait un groupe puissant à l'Assemblée", affirme Marine Le Pen

Publié Mis à jour
Législatives 2022 : "Il est fondamental que le Rassemblement national ait un groupe puissant à l'Assemblée", affirme Marine Le Pen
France 2
Article rédigé par
A.-S. Lapix - France 2
France Télévisions

À cinq jours du second tour des élections législatives, Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national, était l'invitée du 20 Heures de France 2, mardi 14 juin.

Alors que le duel final oppose la Nupes de Jean-Luc Mélenchon à la coalition "Ensemble !" d'Emmanuel Macron à l'issue du premier tour des élections législatives, Marine Le Pen, ancienne finaliste de la présidentielle, regrette-t-elle d'avoir répété que les Français donnaient systématiquement une majorité au président élu, laissant entendre que le match était plié ? "Rien n'est plié, d'ailleurs l'objectif est évidemment d'empêcher Emmanuel Macron (...) d'avoir les pleins pouvoirs", a déclaré la candidate du Rassemblement national aux élections législatives, invitée sur le plateau du 20 Heures, mardi 14 juin. Pour elle, "il est possible de l'empêcher d'avoir une majorité absolue à l'Assemblée nationale".    

"Le premier parti de France" 

"Pour cela, les Français peuvent voter pour les 200 candidats du Rassemblement national qui sont au second tour de ces élections législatives, dont 108 qui sont arrivés en tête dans leurs circonscriptions", a poursuivi Marine Le Pen, qui a affirmé que le RN était "le premier parti de France" à l'issue du premier tour des élections législatives, soulignant que la Nupes ou encore Ensemble ! étaient des alliances de différents partis. "Je viens dire aux Français (...) qu'il faut qu'ils fassent vivre la démocratie et qu'ils offrent surtout une opposition véritable", a-t-elle ajouté. Marine Le Pen précise : "Nous sommes en tête dans 108 circonscriptions, donc nous pouvons espérer avoir 100 députés, voire plus (...). Il est fondamental que le Rassemblement national ait un groupe puissant à l'Assemblée."  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.